DTMX Passion

Forum dédié à la DTMX du 50cc au 400cc
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGoogleS'enregistrerMembresGroupesCarte des membresConnexion

Partagez | 
 

 elle s'etouffe au quart de la poignèe

Aller en bas 
AuteurMessage
sergio
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2015
Age : 53
Localisation : saint nazaire 30 (gard) au soleil
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: elle s'etouffe au quart de la poignèe   Jeu 8 Oct 2009 - 19:13

un petit rappel :

[/b]
pour le gr
1. On serre la vis d'air de ralenti (vis de richesse) à fond puis on la dévisse de 2 tours 1/2.
2. On augmente le régime de ralenti avec la vis de butée de boisseau (vis de ralenti) jusqu'à un régime de ralenti très élevé.
3. On laisse le régime moteur se stabiliser et on revisse la vis d'air 1/4 de tour par 1/4 de tour,jusqu'à sentir une baisse de régime.A chaque 1/4 de tour, il faut attendre que le régime se stabilise.
4. Quand on a obtenu cette baisse de régime, on revient à la dernière position où le régime moteur était élevé et on resserre de 1/8é de tour.
5. On contrôle que le réglage de la vis d'air est compris entre 1 et 2 tours 1/2 à partir de la position "vissée à fond".
-S'il y a moins d'un tour, il faut augmenter la taille du gicleur ou le diminuer si c'est un del
-S'il y a plus de 2 tours 1/2, il faut diminuer la taille du gicleur ou l'augmenter si c'est un dell.Et on recommence la procédure...
6. Quand on a obtenu un résultat correct, on refait tomber le régime de ralenti moteur à une valeur normale 1500 tours avec la vis de butée du boisseau.

pour le gp
1. Le moteur est chaud, vous choisissez une ligne droite longue et dégagée et vous tirez à fond sur l'avant-dernier ou le dernier rapport pendant 20 à 30 secondes (si votre dernier rapport ne prend pas tous ses tours prenez l'avant-dernier). Ensuite, simultanément, vous débrayez, coupez les gaz et le moteur au coupe contact.
2. Vous démontez la bougie et vous regardez la couleur de l'isolant de l'électrode centrale et du culot. Si l'isolant de l'électrode centrale est sec et marron clair à très clair et le culot de la bougie couvert d'un dépôt sec de suie noire, la carburation à plein régime est correcte.
3. Si l'isolant de l'électrode centrale est marron foncé (chocolat au lait à chocolat noir) et le culot de la bougie encrassé et humide, la carburation à plein régime est trop riche, il faut monter un gicleur principal plus petit.
4. Si l'isolant de l'électrode centrale est blanchâtre, la carburation à plein régime est trop pauvre il faut monter un gicleur principal plus gros.
5. Avant de changer de gicleur pour un plus petit ou un plus gros déterminez la marge (par exemple: culot très blanchâtre: +5 points) pour aller vers le bon gicleur puis affinez de 2 en 2 et recommencez cet "arrêt carbu" à chaque changement de gicleur.

Il y a certains symptômes assez visibles d'une carburation trop riche ou trop pauvre pour le gicleur principal.
6. Pour une carburation trop pauvre: la moto fais un bruit "creux",à haut régime si on coupe les gaz et qu'on ré ouvre brutalement en grand,il se passe un temps de réaction avant la réponse du moteur,une sorte de trou.
7. Pour une carburation trop riche: le moteur ne va pas réussir à atteindre son régime max,il va pétarader/"brouter" en liaison avec le bruit produit: "bbbbrrrrrrrrrrrrrrreeeeuuu...".

pour le circuit intermédiaire puits et aiguille
# On vérifie que l'aiguille est positionnée au cran du milieu (3é), on compte les crans à partir du haut (le 5é est le plus bas).
# Il faut choisir un chemin dégagé en légère montée pour que le moteur soit toujours en charge. Vous passez le 4é rapport, vous positionnez la poignée de gaz à ¼ de l'ouverture et vous laissez le régime se stabiliser.
# Vous êtes en léger sous-régime (la sonorité du moteur est un peu étouffée). Vous tournez lentement la poignée au début, puis plus franchement ensuite en accompagnant la montée en régime jusqu'à ¾ d'ouverture.
# Si tout se passe bien qu'il n'y à ni trous,ni à-coups ,c'est parfait.
# Si le moteur s'étouffe (bweuuu…), (tombe, vous sentez un trou…, comme si vous tombiez en panne d'essence...) avant de prendre ses tours, la carburation du circuit intermédiaire est trop pauvre. Il faut changer la position du clip (4é cran) et refaire l'essai. Si c'est toujours trop pauvre il faut changer l'aiguille (ou le puits). Évitez d'utiliser le 5é cran.
# Si le moteur " balbutie " (bleubleubleu….) avant de prendre ses tours, la carburation du circuit intermédiaire est trop riche. Il faut changer la position du clip (2é cran) et refaire l'essai. Si c'est toujours trop riche, il faut changer l'aiguille (ou le puits). Évitez d'utiliser le 1er cran.
# Si vous avez un doute sur la réaction de votre moteur, et/ou que vous voulez connaître le bruit et le fonctionnement de votre moteur lorsque la carburation est trop riche : à l'arrêt, au point moteur, bouchez en partie l'arrivée d'air sur la boite à air, et accélérez de ¼ à ¾ d'ouverture de poignée…

Ce réglage est le plus difficile à réaliser. N'hésite pas à faire de multiples essais.

ne pas oublier aussi que si la vis de richesse et du coté admission il faut faire l'inverse pour le reglage

ps : merci seb  Wink

_________________
il y à 40 ans, YAMAHA à conçu le DT125 MX ,et aujourd'hui DTMX passion ,grâce à son "boss " et ses membres, à  pris le relais ....

Sergio
Revenir en haut Aller en bas
 
elle s'etouffe au quart de la poignèe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui voulez vous affronter en quart de finale ?
» ELLE DES VENTS sauvée par Lilimorgane et Ivanoe (2010)
» "La carpe devient-elle carnivore avec l'âge ?"
» Elle a su se faire attendre !
» jument qui se lève dès qu'elle voit le licol!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DTMX Passion :: Rubrique technique :: Les 125cc :: L'atelier mécanique :: Carburation/carburateur-
Sauter vers: